Le Fenouiller

Posés sur un socle, les deux bâtiments prennent place dans le terrain, ils se raccordent aux deux géométries fortes du site : la rue et le bocage.
Chaque programme prend place dans son bâtiment propre, l’unité de matière fédérant l’ensemble.
La nature est offerte aux salles de classes, à contrario l’espace de restauration est la façade urbaine.
La mise en tension de ces deux programmes permet d’offrir un petit parvis semi-public d’entrée aux édifices. Il est animé et clairsemé par des arbres artificiels faisant offices de parapluie ou de parasol en fonction des saisons.
Ce traitement du préau d’attente comme un élément sculptural, la proportion de la place et le traitement volumétrique des éléments qui la cadre sont prétextes à donner à cet entre-deux un caractère de petite place publique. La cour de récréation des petits est, elle, protégée à l’arrière avec des vues en surplomb sur le paysage.