centre d’hébergement

Le projet consiste à créer un centre d’hébergement de 22 logements pour personnes à déficiences mentales.
Construit en deux phases pour deux maîtres d’ouvrages différents (Oryon et Association des Papillons blancs), le bâtiment offre aux handicapés tout un panel de services :
- repas,
- blanchisserie,
- animations ou ateliers.
Parallèlement il leur assure aussi une certaine autonomie et indépendance.
Les logements s’articulent autour de patios paysagers au sud. Intimistes, ils permettent à la fois aux handicapés de se sentir rassurer par une définition spatiale facilement reconnaissable et assure une proximité aux autres logements propice à la rencontre et à la création de liens.
Au nord, les circulations servent d’espaces tampons tant acoustique (voie de chemin de fer) que thermique (faible ouverture).
Généreusement dimensionnées, les circulations sont l’occasion d’exposer les créations établies lors des multiples activités proposées.
Elles sont aussi l’occasion d’extérioriser et de valoriser les différentes personnalités de chacune des personnes fragiles mais souvent sensibles au regard des autres.
La découverte du travail des autres permet aussi de susciter l’intérêt de chaque individu pour telle ou telle activité. Véritable lieux de vie, les circulations sont une prolongation du logement et un premier pas vers la découverte des autres et l’affirmation du soi.